Mon entourage me plombe le moral !

Des personnes me disent souvent : « Ma mère se plaint tout le temps. A ses yeux, je n’en fais jamais assez. » ou encore « Ma sœur est jalouse de moi, elle me critique dans mon dos, en fait, personne ne trouve grâce à ses yeux ». La question qui revient régulièrement est « Comment faire avec les personnes qui se plaignent tout le temps, qui sont toxiques, qui m’empêchent d’être bien »?


Il est important de comprendre que, quand votre entourage se plaint, critique, voit tout en noir, il vous offre deux vrais cadeaux en un ! Ah bon ? Oui, exactement !

Premièrement, vos proches, en agissant ainsi, vous montrent qu’ils souffrent et que de tels comportements ne sont pas constructifs car ils font drastiquement baisser la qualité de la relation et deuxièmement, cela vous amène à voir ce dont vous ne voulez plus dans votre vie et vous aide à changer, à grandir de l’intérieur pour ne plus laisser certaines personnes vous vampiriser, souvent malgré elles.


Finalement, peu importe ce qu'ils disent ou font, l’important est de comprendre que c’est la façon dont nous percevons les choses qui fait toute la différence et sur quoi nous allons mettre notre attention.

Arrêtons de croire que pour être pleinement heureux, il faut être uniquement entouré de personnes cools, joyeuses et bienveillantes. Certes, pour grandir dans la connaissance de soi, il est souvent passionnant de se rapprocher de gens qui nous inspirent et pourtant, force est de constater que les râleurs, les sapeurs de moral peuvent également être, à leur façon, une vraie ressource. Je m’explique : il est peut-être temps d’ouvrir les yeux du cœur et de comprendre, d’intégrer au plus profond de soi, que la seule et unique personne qui a vraiment le pouvoir de faire chuter mon moral, ma bonne humeur, c’est moi ! L’autre va pouvoir accéder à ce pouvoir, uniquement si je l’autorise à le faire, consciemment ou non. Parfois, les mémoires familiales vont nous faire rejouer des scénarios de souffrance. Là encore, il est possible d’agir efficacement si on le décide.

Dès lors que j’apprends à me protéger, à me respecter, à cultiver une énergie interne stable, les gens peuvent bien dire et faire ce qu’ils veulent, ils ne pourront pas faire chuter mon moral si je ne les donne pas de pouvoir sur moi.


Ensuite, il convient peut-être, en fonction de ce que vous vivez, de faire le tri parmi les gens qui vous entourent. Les obligations que vous vous mettez sur le dos sont aussi le résultat de vos choix. Ne pas choisir et subir est également un choix.


En matière de poids, de mieux être, je constate que ceux qui n’accèdent pas à leurs objectifs dans la vie, sont très très très souvent ceux/celles qui s’informent, écoutent, lisent, apprennent mais qui, au moment de passer à l’action, s’arrêtent dans leur élan et ne vont pas au bout, parce qu’ils/elles attendent qu’un miracle se produise, venant de l’extérieur.


C’est en travaillant avec mes clients sur leurs comportements automatiques inconscients que je les aide à prendre conscience des actions à mettre en place pour commencer à vivre la vie qui les inspire.

Ensemble, nous mettons en place de nouveaux comportements adaptés à leurs besoins, leurs envies, leurs valeurs. Et finalement, que ce soit pour les aider à mincir durablement et/ou à installer beaucoup de mieux-être dans leur quotidien, ce qui fait que ça marche et que ça dure c’est que ces personnes choisissent les actions qui leur parlent ! En fait, elles se choisissent enfin !