Les régimes me rendaient triste, et vous ?


L’acte de manger a pour but d’apporter, au corps, les nutriments nécessaires à sa survie et autre point fabuleux, c’est aussi une source de plaisir. En effet, le plaisir de se nourrir fait partie des joies de la vie quotidienne, surtout dans un pays comme la France, réputé pour sa bonne cuisine.


En entamant un régime restrictif, vous prenez, non seulement, des risques pour votre santé, mais c’est aussi votre bonne humeur qui va en pâtir à court ou moyen terme. Si vous vous êtes déjà donné la peine de concocter un délicieux repas pour accueillir des amis et qu’au moment de passer à table, vous vous êtes contentée d’une salade de tomates en regardant les autres se régaler, vous voyez de quoi je veux parler... Nous sommes d’accord, c’est carrément triste et impossible à tenir dans la durée !


À force de vous concentrer uniquement sur ce que vous vous autorisez à manger ou non, de diaboliser certains aliments parmi vos préférés, vous risquez de perdre toute notion de plaisir et de vous retrouver avec le moral à zéro. Pour éviter cela et réussir sa perte de poids, il ne s’agit pas de se focaliser sur le contenu de votre assiette mais bien sur ce qu'il se passe dans votre tête et comment agir efficacement sur ce qui vous empêche de mincir durablement et sans reprise de kilos supplémentaires.