Frigo, mon ami fidèle !


Des mois, voire des années que vous vous battez contre vos kilos superflus et toujours le même scénario qui se répète : vous vous débarrassez de quelques kilos mais très vite ils reviennent insidieusement et plus nombreux, chaque fois. Vous croisez des regards peu bienveillants, qui jugent et vous font croire que vous manquez de volonté et que ce qui vous arrive est de votre faute, mais, en réalité, vous faites preuve de beaucoup de courage car vous essayez, malgré tout, de bien faire car vous voulez vous sentir bien dans votre corps et votre tête.


Vous pensez souvent au jour où vous aurez enfin maigri, ce jour où vous pourrez enfin vous aimer et c’est justement cette croyance limitante qui vous empêche de réussir, car dans la réalité, c’est de commencer à s’accepter et à s’aimer qui permet de mincir durablement. A force d’être en lutte permanente contre votre corps, dans votre tête, en croyant que vous savez mieux que votre corps ce qui est bon pour lui, vous épuisez littéralement votre cerveau et votre motivation à réussir et enclenchez le programme d’auto-sabotage de votre amincissement pérenne.


Quand vous étouffez vos ressentis, vos émotions, et donc vous-même, vous plongez votre cerveau dans un stress profond et chronique qui va mettre en place tout un système de survie face à l’agression qu’il subit de plein fouet au quotidien. A votre insu, il va produire des hormones qui engendrent la prise de poids et ralentir ou stopper celles qui favorisent la perte de poids. Comme ils ne sont plus écoutés dans leurs besoins profonds, votre corps et votre cerveau vont vous montrer, à leur manière, leur besoin d’être écoutés, entendus, pris en compte et aimés. Quand on ne veut pas entendre ces messages bienveillants parce qu’on en a peur car on ne les comprend pas, on va aller se réconforter dans le frigo ou éteindre le brouhaha mental sur les réseaux sociaux tout en grignotant sans avoir conscience des quantités ingérées. Mais cela ne va que repousser le problème et l’amplifier.


Et si je vous disais qu’il serait plus juste et efficace de commencer par apprendre à vous aimer pour perdre vos kilos et ne pas le reprendre, que c’est ce manque d’amour, d’indulgence et de bienveillance vis-à-vis de vous-même qui vous empêche de réaliser votre rêve ? Pour être passée par là, pour avoir lutté contre mon corps au lieu d’écouter ce qu’il avait à me dire, j’ai fini par comprendre une chose essentielle au changement : quand on essaie de nombreuses méthodes miracles et que rien ne change, année après année, au lieu de s’auto-critiquer, il serait bon de trouver l’accompagnement intelligent qui vous prend en compte dans votre entièreté, avec votre vécu, votre personnalité, votre environnement de vie, vos peurs et vos envies, cet accompagnement qui saura vous emmener vers la vie qui vous inspire, bien au-delà de votre perte de poids.


Arrêtez de croire que vous êtes trop ceci ou pas assez cela ! Lâchez toutes ces méthodes qui culpabilisent pour vous pousser à les acheter, une fois de plus, alors que vous savez bien, au fond de vous, qu’elles ne fonctionnent pas ! Elles ne vous ont pas appris à regarder votre situation sous le bon angle car, pour ces méthodes, vous permettre de perdre vos kilos une bonne fois pour toutes n’est pas rentable.


Enfin, arrêtez de croire toutes ces croyances autour du nombre de repas par jour, plus tel aliment matin et pas le soir…. Toutes les études citées pour prouver ces affirmations sont contredites par d’autres études fiables encore plus nombreuses. C’est pourquoi, il est fondamental, pour réussir votre perte de poids durablement, de partir de l’essentiel, VOUS, grâce à un accompagnement sur mesure, qui (je me répète mais c’est tellement important) prend en compte qui vous êtes dans votre globalité. Ce qui a marché pour votre meilleure amie ne marchera pas forcément pour vous.


Alors, s’il vous plait, cessez de vous matraquer avec des pensées négatives qui cultivent l’idée que tout ce qui vous arrive est de votre faute. Non ! Et si vous commenciez par vous percevoir comme LA SOLUTION à vos problèmes et non plus comme la cause ? Je pense que vous n’avez rien à perdre et tout à gagner. J’aimerais que vous ne perdiez pas espoir. J’espère, de tout cœur, que mon post vous aura fait percevoir que le vrai problème ce n’est pas vous, mais c’est de croire que vous êtes le problème. Si vous apprenez à vous replacer au cœur de votre vie, avec bienveillance, je vous assure que les choses vont changer pour le meilleur ! Avec toute ma bienveillance.