Epigénétique et surpoids

L’épigénétique a démontré que c’est l’environnement dans lequel baignent nos cellules et par extension la perception consciente ou pas de vécus anxiogènes qui peut induire le besoin de sentir protégé et donc réconforté par la nourriture certaines fois. En épigénétique, la notion d'environnement ne renvoie pas seulement aux conditions de vie d'un individu mais également, et c’est vraiment fondamental de le comprendre, à la perception personnelle qu’a une personne du monde qui l'entoure et dans lequel elle vit.


Vous comprenez donc que pour être en mesure de sortir de la problématique du surpoids, il est vraiment primordial d’agir sur ces sentiments qui provoquent des stress internes. Ces stress peuvent avoir plusieurs origines, il est donc indispensable d'avoir un champ de vision élargi sur leurs origines et d'y apporter les réponses et actions adéquates, notamment :

  • en apportant à nos cellules tous les nutriments nécessaires à son bon fonctionnement,

  • en apprenant à manger selon ses instincts, c'est-à-dire en se reconnectant aux messages de faim et de satiété envoyés par notre cerveau et notre corps,

  • en pratiquant le sport de son choix (marche, fitness, vélo, natation...) pour oxygéner le cerveau et permettre une meilleure élimination des toxines,

  • en se familiarisant avec des techniques de relaxation, méditation et autres thérapies.


Pour initier un changement durable, il est primordial d’agir sur les stress inconscients, qui nous font réagir aux évènements plutôt que de créer et décider objectivement de nos choix dans la vie. En effet, grâce à la mémoire cellulaire, des transmissions transgénérationnelles peuvent ressurgir dans nos vies sans que nous en ayant conscience et induire des réponses inappropriées pour notre équilibre de vie.

Il est important d'aller travailler sur ces héritages qui nous ne appartiennent pas mais qui, parfois, prennent beaucoup de place dans nos vies et sur nos hanches.



Posts récents

Voir tout

Il est clairement établi que nos croyances et nos pensées façonnent notre perception de ce monde qui nous entoure.