Dans la famille, les femmes sont grosses de mères en filles !



- DANS LA FAMILLE, LES FEMMES SONT GROSSES DE MERES EN FILLES !

- AH BON ? AH BEN CHEZ MOI , JE SUIS LA SEULE DE MA FAMILLE, J’AI TIRE LA MAUVAISE PIOCHE !


Croyez-vous que le surpoids soit une fatalité ou encore le fruit du hasard ? Et si les responsables logeaient dans notre cerveau, parmi tous les stress du quotidiens et les autres plus enfouis car inconscients ou encore dans les mémoires cellulaires héritées de notre lignée.


Les épigénéticiens ont clairement observé que les stress importants inscrivent leurs marques directement sur nos gènes, se répliquent avec nos cellules et par le biais de la reproduction sont transmis aux descendants. Ils vont ainsi perpétuer des comportements de défense, de protection dont nous n’avons pas forcément conscience, pourtant force est de constater que certaines histoires se répètent dans les familles.


La nourriture joue, parfois, le rôle de régulateur de stress et le volume corporel agit comme un rempart contre la vie difficile. Bien sûr, nous n’en avons pas toujours conscience et c’est bien pour cette même raison qu’il est indispensable d’agir sur les stress inconscients, afin de casser ces schémas qui nous limitent, nous bloquent dans l’atteinte des changements que nous voudrions voir naître dans notre vie.


Grâce à notre merveilleux cerveau, il est tout à fait possible de changer la donne, en passant de comportements inconscients et inadaptés à des choix conscients adaptatifs et plaisants (c’est primordial de se faire plaisir !) pour créer la vie qui nous inspire !!!