top of page

Autorité parentale et surpoids


une fillette blonde avec des couettes qui mange une framboise avec une fourchette

L'éducation parentale peut jouer un rôle important dans la prévention et la gestion du surpoids chez les enfants.

Les habitudes alimentaires et les comportements liés à l'activité physique qui sont inculqués dès le plus jeune âge peuvent avoir un impact significatif sur le poids et la santé globale des enfants. Voici quelques points clés à prendre en compte :


  1. Modèle parental : Les parents jouent un rôle de modèle pour leurs enfants. Si les parents adoptent des habitudes alimentaires saines et maintiennent un mode de vie actif, cela peut influencer positivement les choix alimentaires et les comportements de leurs enfants. Il est donc important pour les parents de donner l'exemple en matière d'alimentation équilibrée et d'activité physique.

  2. Environnement alimentaire : Les choix alimentaires disponibles à la maison peuvent influencer les habitudes alimentaires des enfants. Les parents peuvent créer un environnement alimentaire sain en proposant principalement des aliments nutritifs, tels que des fruits, des légumes, des céréales complètes et des protéines maigres, et en limitant la disponibilité d'aliments transformés, riches en calories, en sucres ajoutés et en matières grasses saturées.

  3. Encouragement de l'activité physique : Les parents peuvent encourager leurs enfants à être physiquement actifs en proposant des activités ludiques et en limitant le temps passé devant les écrans. Participer à des activités familiales telles que des promenades, des jeux de plein air ou des sports peut aider les enfants à développer une relation positive avec l'exercice physique.

  4. Communication et éducation : Les parents peuvent communiquer avec leurs enfants sur l'importance d'une alimentation équilibrée, de la modération et de l'activité physique. Ils peuvent expliquer les bienfaits pour la santé et les conséquences d'une alimentation déséquilibrée ou d'un mode de vie sédentaire, tout en évitant de stigmatiser ou de critiquer le poids de l'enfant.

  5. Alimentation et bien-être : le temps du repas en famille doit être un moment privilégié entre parents et enfants pour partager les découvertes et joies de la journée. Quand l’acte de se nourrir se fait dans le stress, l’anxiété et la contrainte dans l’enfance (« Finis ton assiette ! »), cela peut créer des comportements complexes face à l’alimentation à l’adolescence et l’âge adulte, comme l’absence de ressentis de faim et de satiété, des compulsions alimentaires, de la culpabilité à se nourrir…

  6. Équilibre et flexibilité : Il est important de trouver un équilibre entre la promotion d'une alimentation saine et la flexibilité nécessaire pour permettre aux enfants de profiter occasionnellement d'aliments moins nutritifs. La restriction excessive ou l'interdiction totale de certains aliments peut créer un sentiment de privation et conduire à des comportements alimentaires déséquilibrés.


une jeune femme souriante et l'url du site de capbienetre.fr

Si les repas familiaux étaient problématiques dans votre enfance, si beaucoup de culpabilité pèse sur la façon de vous alimenter, sachez que beaucoup d’autres personnes ont une relation complexe à la nourriture. Venez en parler en toute confidentialité lors de la séance découverte que je propose avant d’envisager un accompagnement pour un changement durable. Cette séance est sans engagement et surtout elle vous permettra de comprendre comment je peux vous accompagner dans votre parcours de transformation.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page